Et si l’innovation digitale se pensait de manière responsable et éthique ?

Si le numérique est un levier de développement économique, il s’accompagne aussi de défis environnementaux et sociaux majeurs. Les entreprises s’engagent progressivement vers des modèles de croissance plus éthiques et résilients. Pour les acteurs du digital, le numérique responsable s’appréhende tant au niveau des services conçus pour les clients, qu’aux choix et pratiques internes. Chez e.Voyageurs SNCF, les équipes s’efforcent quotidiennement d’imaginer des expériences clients novatrices en intégrant dans tous les aspects de l’entreprise ces nouveaux paradigmes. En mars 2021, le lancement d’un comparateur de mobilité vient confirmer la volonté du groupe d’accompagner les Français dans la réduction de leur empreinte environnementale.

Le numérique au service d’une société plus juste et équitable

Il est aujourd’hui impossible de penser la mobilité sans prendre en compte quelques réalités sociales et environnementales : épuisement des ressources naturelles, dérèglement climatique, bouleversement des écosystèmes et de la biodiversité etc. Face à ces défis sectoriels et planétaires, le numérique ouvre des perspectives immenses.

Donner aux voyageurs le pouvoir d’agir en faveur des mobilités durables

Au niveau mondial, le secteur des transports est le deuxième émetteur de gaz à effet de serre, talonné par celui du numérique. Si le digital a ouvert de nouveaux horizons en décuplant l’accès à des offres de transport, il est important de proposer aux usagers les outils adaptés afin qu’ils puissent choisir avec discernement le mode de transport le plus adapté selon leurs critères.

En 2021, e.Voyageurs SNCF accélère sa démarche de numérique responsable au service des mobilités durables avec la création d’un comparateur de mobilité. Ce nouvel outil, hébergé sur le site OUI.sncf, a pour ambition de sensibiliser aux bénéfices de voyager en train. Grâce à lui, les Français pourront mieux envisager les émissions à effet de serre de leurs déplacements.

Ce comparateur est un outil offrant aux voyageurs la possibilité d’étudier 5 moyens de transport différents sur un trajet défini et selon 3 critères de comparaison:

• Critère environnemental avec la quantité de CO2 émise lors du trajet,
• Critère du temps de trajet
avec le temps moyen que le voyageur passe à bord du mode de transport pour aller d’un point A à un point B,
• Critère du temps utile
qui correspond au temps moyen dont dispose pleinement le voyageurs à bord de son mode de transport pour vaquer à ses occupations.

« Avec ce comparateur, nous souhaitons offrir les clés aux voyageurs pour choisir en pleine conscience le mode de transport le plus adapté selon leurs critères, tout en éveillant les consciences sur le fait que le train est l’un des moyens de transport les plus respectueux de l’environnement. Sur la soixantaine de combinaisons de trajets possibles qu’intègre ce comparateur, le train arrive en première position dans 100% des cas sur le critère environnemental. »

Séverine Dumortier, responsable RSE e.Voyageurs SNCF

Si e.Voyageurs SNCF s’engage face à l’urgence climatique en faisant la promotion d’une mobilité durable et raisonnée, l’entreprise sait se mobiliser aussi pour développer des solutions digitales qui transcende le secteur de la mobilité.

L’innovation digitale est l’une des clés pour répondre aux grand défis actuels de la société et la crise sanitaire liée à la COVID-19 a confirmé l’importance de la digitalisation des services.

Transcender nos champs d’activité en faveur de projets citoyens

La récente crise sanitaire a mis sous tension de nombreux secteurs, dont celui de la santé. Durant cette période où la solidarité citoyenne était une évidence, e.Voyageurs SNCF s’est mobilisé en faisant converger ses compétences dans différents domaines (IA, data, BOT) afin d’élaborer un callbot capable d’informer et d’assurer le suivi de l’épidémie : AlloCOVID.

Réalisé en collaboration avec des experts en médecine (INSERM et l’Université de Paris), ainsi que d’autres acteurs du numérique (Allo-Media et Privacy-Impact), ce bot vocal a pour vocation de répondre à un double objectif :
• Informer et orienter la population sur la Covid-19
• Contribuer au recueil de données sur l’avancée de l’épidémie partout en France dans la perspective de détecter de potentiels foyers de contamination

« Nos innovations sont la traduction concrète de notre engagement envers la société. Quand la France était à l’arrêt en début d’année 2020, nous avons voulu mettre notre savoir-faire digital au service des citoyens. »

Ludovic Grauser, Responsable Product Management e.Voyageurs SNCF

En savoir plus

L’écoute client pour construire le monde digital inclusif de demain

Le digital offre l’opportunité de casser les barrières et d’accélérer la transition numérique au service de la citoyenneté. Les préoccupations et les attentes des utilisateurs d’outils digitaux reflètent les enjeux de notre société qui se doit d’être toujours plus accessible et inclusive. C’est dans cette optique qu’e.Voyageurs SNCF a lancé une démarche collaborative avec ses clients afin de co-construire les futurs interfaces et services digitaux.

En plus de la création d’un espace d’échange avec ses clients (OUI Talk) créé en 2016, e.Voyageurs SNCF a organisé durant le salon ChangeNOW en février 2020 deux ateliers de cocréation sur les thématiques de l’accessibilité et de l’engagement écologique. Les résultats de cette écoute attentive et continue des utilisateurs sont concrets et les experts internes les développent à travers un poadcast :

« Il est primordial de construire des plateformes de mobilité qui répondent aux grands principes d’accessibilité : lisibilité, facilité d’utilisation, compatibilité avec les technologies d’assistance (lecteurs d’écran, retranscription vocale, etc.). »

Nicolas Chardon, Référent Technique Accessibilité Numérique e.Voyageurs SNCF

Des pratiques numériques plus responsables, une démarche qui s’accélère

Si les entreprises ont largement intégré au cœur de leur stratégie l’enjeu d’une transition écologique, la pollution numérique est restée longtemps dans l’angle mort des politiques RSE, or la consommation d’énergie du numérique augmente de 9% chaque année*.

La notion de sobriété numérique a peu à peu émergé et fait son chemin en entreprise, avec pour objectif de concilier le développement de nouveaux outils/plateformes numériques et la réduction de leur empreinte écologique. Cette notion implique une adaptation des comportements dès la conception de ces services numériques. C’est une démarche globale et transversale qui doit être portée au cœur des stratégies d’entreprise.

Réduire l’empreinte écologique du numérique

Repenser les modes de consommation du numérique est le premier pas vers la maîtrise de son empreinte écologique. Et pour agir efficacement, l’identification des actions à fort impact grâce à la mesure fiable des consommations énergétiques liées aux activités, est une étape indispensable.

Plusieurs experts d’e.Voyageurs SNCF se sont regroupés afin de développer en interne une solution d’accompagnement des équipes pour les aider à mieux appréhender et mesurer leurs usages digitaux. Cet outil contribue à la promotion des bonnes pratiques en interne pour une utilisation plus sobre et éthique du numérique.

Amorcée il y a quelques années, cette démarche est aujourd’hui bien intégrée dans le quotidien des équipes et les résultats sont probants :

  • L’outil est présent dans 53 applicatifs différents dont les impacts et les efficacités énergétiques sont monitorés,
  • 32 applications web développées par les équipes Tech & Produits, ainsi que 156 briques applicatives sont analysées ce qui permet de soumettre des propositions d’amélioration,
  • Des eco-scores (étiquettes énergétiques répertoriées de A à F) sont délivrées aux équipes afin de les accompagner dans ce processus vertueux de rationalisation énergétique.

    En savoir plus

*Chiffre issu du rapport réalisé par le Think Tank « The Shift Project »

Contribuer à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




D'autres articles pour vous !
La mobilité après 2020 : la crise de la COVID un catalyseur des évolutions d’usage des transports

L’année 2020 a contraint tous les Français à une assignation forcée à résidence, une situation inédite dans notre monde d’hypermobilité ou les cadences et les rythmes s’accélèrent. D’un arrêt brutal en mars et à une reprise prudente durant les premiers mois d’été, les déplacements ont fluctué en fonction de la réglementation gouvernementale tout au long de l’année.

Plus d'infos
La mobilité digitale empreinte la voie rapide avec la 5G

Les opérateurs de téléphonie s’activent depuis plusieurs mois à déployer les antennes 5G et les annonces de constructeurs développant des […]

Plus d'infos
Le numérique responsable : la convergence des transitions environnementales et digitales

Si le numérique a permis d’accélérer la transition écologique en transformant nos modèles de production et de consommation, il s’accompagne également de défis environnementaux et sociaux majeurs.

Plus d'infos
L’innovation au service de la transition écologique

A l’occasion de l’édition 2020 de l’European Mobility Expo et face aux contextes sanitaire, économique et écologique délicats que nous traversons actuellement, la transformation des mobilités reste le sujet principal des réflexions du secteur.

Plus d'infos