La mobilité digitale empreinte la voie rapide avec la 5G

Les opérateurs de téléphonie s’activent depuis plusieurs mois à déployer les antennes 5G et les annonces de constructeurs développant des appareils compatibles se multiplient. Il semble que cette technologie fera son entrée dans notre quotidien en cette année 2021. Bien que la 5G soulève certaines interrogations, il semble indéniable qu’elle bouleversera bien des secteurs, celui de la mobilité en tête.

La 5G et la mobilité, quelles applications ?

L’ambition première de la 5G est de faire transiter des données plus rapidement, de permettre aux appareils mobiles (smartphones, objets connectés, etc.) d’envoyer et de recevoir de la data en très grande quantité, tout en facilitant leur interconnexion.

Pour avoir une mobilité fluide et organiser son déplacement de bout en bout, l’usager a besoin d’être connecté pour synchroniser son trajet en fonction des transports collectifs : savoir où garer son vélo, connaitre l’heure d’arrivée de son train, être informé de l’actualité de son trajet en temps réel. La 5G permettra d’augmenter la performance de l’ensemble de ces services, notamment via une géolocalisation toujours plus précise, une arrivée de l’information plus rapide et une meilleure connaissance des trajets clients. À terme, cette technologie encouragera les citoyens à utiliser les mobilités douces et collectives face à la voiture individuelle, grâce au développement d’app toujours plus performantes rassemblant l’ensemble des modes de transports, comme l’application Assistant SNCF.

Les impacts de la 5G sur la mobilité de demain

La 5G a cet avantage de connecter à très haute vitesse des objets en mouvement, ce qui en fait une technologie à fort intérêt pour tous les acteurs de la mobilité. Dans le cadre de la smart city, la 5G permettra de mieux interconnecter les différents moyens de transports, optimiser le temps de trajet, limiter les accidents et favoriser l’usage multimodal.
Tour d’horizon sur l’impact de la 5G selon les modes de transport.

Une avancée vers le train autonome

La 5G impactera considérablement tous les transports en commun et plus particulièrement le train. Les applications de cette technologie semblent innombrables pour améliorer tant les services voyageurs que la gestion des infrastructures.

Pour les structures recevant des voyageurs telles que les gares, la 5G aura une forte incidence sur de nombreux aspects : gestion des flux, maintenance ou bien encore sécurité grâce à une exploitation en temps réel et une meilleure visualisation des données. Côté voyageurs, elle permettra d’aller vers une expérience augmentée, en réduisant le temps d’attente grâce au suivi des queues aux guichets et du taux de charge des trains, elle augmentera le confort pour le passager, en améliorant les services d’infodivertissement, et réduira le nombre d’accident grâce à un meilleur accès à l’information.

« Nous avons de gros besoins qui vont venir sur la partie industrielle, ne serait-ce que pour tenir la cadence d’ici l’échéance 2024 en vue des J.O. Et puis, on a dans les gares un besoin vital d’aller au même rythme que la croissance des attentes des clients » – Sébastien Kaiser, directeur Connectivité & Réseaux chez SNCF, tiré de cet article.

La 5G est en passe de transformer l’offre ferroviaire avec l’arrivée du train autonome. L’objectif : plus de trains, plus de régularité et moins d’impact sur l’environnement. La SNCF a annoncé son partenariat avec Thales dans le but de développer conjointement les trains autonomes : les premiers essais devraient avoir lieu en 2023 et les trajets avec passagers devraient débuter d’ici à 2025. Un premier train semi-autonome a circulé fin octobre 2020 dans l’Est de la France, comme l’a dévoilé la SNCF le 16 décembre. Une première pour le secteur ferroviaire français.

Le groupe SNCF s’est déjà allié avec Nokia avec pour ambition de créer un système de télécommunication universel capable de répondre aux besoins du système ferroviaire du futur (plus d’informations ici).

Projection train autonome

Une technologie adaptée aux mobilités douces

Les deux-roues se voient eux aussi impactés par cette technologie : plus qu’un simple moyen de transport, ils se transformeront en véritables capteurs mobiles qui échangeront constamment de la donnée.

Les vélos connectés 5G sont déjà en cours de construction et permettront aux utilisateurs l’amélioration de leur sécurité et la baisse des accidents grâce à des capteurs intégrés et à la connectivité des infrastructures. En se connectant aux autres éléments de la route (feux rouges, voitures, passages piétons, etc.), les vélos disposeront de toutes les informations pour sécuriser et faciliter leurs déplacements en milieu urbain.

Ces avancées sont scrutées de prêt par les différents acteurs du secteur, comme la startup Geovelo, intégrée à la 6ème promotion de l’Accélérateur by e.Voyageurs SNCF et qui propose un service de calcul d’itinéraire à vélo. Ces applications offertes par la 5G pourront facilement se transposer à l’ensemble des mobilités à deux roues telles que les trottinettes électriques et scooters électriques.

Les véhicules, premiers concernés

C’est sur cette mobilité que la 5G aura, dans un premier temps, un impact majeur. La technologie V2X (Véhicule-à-Tout) permettra l’échange quasi instantané avec les autres véhicules, mais aussi avec les infrastructures tel que le mobilier urbain ou encore les piétons. Les véhicules pourront ainsi réagir et s’adapter en fonction des différentes situations grâce à une vision à 360° de leur environnement.

La 5G devrait permettre des avancées franches sur le sujet de la voiture sans conducteur (voiture autonome) et sur de nombreuses innovations qui vont transformer la voiture de demain. Les voitures deviendront de véritable lieu de vie, de divertissement (consommation de contenus, vidéos, interactions…) et de travail grâce au développement de nouveaux services digitaux embarqués.

Une technologie favorable à tous les acteurs de la mobilité

L’arrivée de la 5G dans le secteur de la mobilité va permettre le développement d’un grand nombre de services, en plus de révolutionner l’expérience des fabricants, des infrastructures ou des gestionnaires de flottes, elle bouleversera en profondeur l’expérience utilisateur avec sécurité et confort.

«La 5G impactera tous les pans de l’industrie des mobilités : aussi bien les constructeurs, les transporteurs que les utilisateurs et les changements sont déjà en marche. Les applications envisagées grâce à cette nouvelle technologie sont prometteuses et les perspectives pour les années à venir sont colossales ! La coordination entre tous les acteurs sera primordiale afin d’exploiter complétement toutes les promesses de la 5G » – Nicolas Dubost, Responsable Veille & Prospective chez e.Voyageurs SNCF

La 5G deviendra sur le long-terme un allier majeur dans cette transformation profonde des modes de déplacement. Ce nouveau réseau, qui n’a pas fini de se développer, répondra aux enjeux soulevés par les Smart Cities. Cette technologie soulève de façon concomitante des interrogations sur l’environnement ou la fracture numérique qu’elle pourrait entrainer, des questions qui devront être traitées et intégrées de façon anticipée par les acteurs de mobilités.

Contribuer à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




D'autres articles pour vous !
Et si l’innovation digitale se pensait de manière responsable et éthique ?

Si le numérique est un levier de développement économique, il s’accompagne aussi de défis environnementaux et sociaux majeurs. Les entreprises […]

Plus d'infos
La mobilité après 2020 : la crise de la COVID un catalyseur des évolutions d’usage des transports

L’année 2020 a contraint tous les Français à une assignation forcée à résidence, une situation inédite dans notre monde d’hypermobilité ou les cadences et les rythmes s’accélèrent. D’un arrêt brutal en mars et à une reprise prudente durant les premiers mois d’été, les déplacements ont fluctué en fonction de la réglementation gouvernementale tout au long de l’année.

Plus d'infos
Le numérique responsable : la convergence des transitions environnementales et digitales

Si le numérique a permis d’accélérer la transition écologique en transformant nos modèles de production et de consommation, il s’accompagne également de défis environnementaux et sociaux majeurs.

Plus d'infos
L’innovation au service de la transition écologique

A l’occasion de l’édition 2020 de l’European Mobility Expo et face aux contextes sanitaire, économique et écologique délicats que nous traversons actuellement, la transformation des mobilités reste le sujet principal des réflexions du secteur.

Plus d'infos